cielapeute Index du Forum

cielapeute
Il y a des thérapeutes. Pourquoi pas un cielapeute ?

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

lever le voile

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    cielapeute Index du Forum -> cielapeute -> interprétations des reves
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
imane


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2017
Messages: 218
Féminin
étincelle(s): 328
Moyenne de points: 1,50

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 16:52 (2018)    Sujet du message: lever le voile Répondre en citant

Bonjour Luc,
voici mon rêve de cette nuit, j'ai essayé de faite le plus claire possible.
Merci de ton aide;)


Dans mon rêve, je pars en bus ( tel que flixyus ) avec des amies (enfin , je ne me sens pas seul mais je ne me souviens pas d'eux) pour une journée et une nuit dans un autre endroits mais je ne pas où.
Sauf que je suis en retards, j'arrive à la gare en voiture mais si je me gare, je loupe mon bus alors je demande à une enfant de 8/9 ans qui était avec moi dans la voiture de garer la voiture à ma place. Elle conduit n'importe comment mais au moins, elle se gare bien.
En me dirigeant vers le bus, je vois des flics. J’espère qu'il ne m'ont pas vu laisser le volant à une enfant... Je monte dans le bus , direction inconnu mais je sais que je vais m'amuser.
Pendant le trajet, je reçois un coup de fils de la police. Je vais avoir une amende et un points en moins ...Alors j'essaie de faire appel à leur générosité et je ne pouvais pas payer cette somme que je considérais inutile.
Mais le flic n'en a rien à faire et me dit que c'est la deuxième fois. Alors je suis triste et je pleure de frustration car le policier est rigide et ne veux rien entendre mais aussi parce que je lui ai donnée sa chance de bien agir avec amour mais il ne l'a saisi pas d'où ma tristesse.
Et après, je me dis que c'est bon, avec trois point en moins sur mon permis , je peux les racheter d'un coups.


Cette partie est flou, voilà ce que je me rappel :


J'arrive là où je devais passer la journée et la nuitée. On était 4. J’étais assise , autour d'une table avec deux autres personnes. On mangeais tous ensemble. J'ai fais le repas . La personne en face avait un baccon /eggs et les deux autres en bout de table toast and saucisse ( les plats sont des plats que je sert en irlande , là où je bosse). J'avais l'impression que c'était mes frère car je me suis dis quand j'ai apporté le dernier plat (toast / saucisse) à l'un deux , mais tu manges du porc toi ?


Pendant cette soirée, une femme enceinte est arrivé pour accoucher dans la chambre. La seul chose dont je me souviens c'est que ma tête s'est retrouvé à son entre-jambe et que j'ai eu du sang et du placenta sur ma tête. Puis, je suis partie me doucher.


Et enfin, est venu le moment d'aller se coucher. Je n'en avait pas envie mais il le fallait. Alors j'ai fait un tours dans la maison pour nettoyer ce qui avait pu être oublié et je pars me coucher.


Je devais rentrer à mon réveille mais je n'en avait pas envie. Je voulais rester.
A mon réveille, le cadre n’était plus pareil. Je n’étais plus dans la maison mais dans une institution qui faisait des expériences sur les gens.
Il fallait fuir car l'institue a été mise à jour. Les personnes travaillant dedans bullaient tous ce qui était compromettant : dossier, livres, documents...machine . TOUT.

Moi, je ne savais pas trop quoi faire, je regarder les gens s'agitaient. Alors j'ai suivis le mouvement, fuir. Des hommes armées et sans pitiez allaient venir.
En sortant dehors, j'ai vu des centaines d'homme monter sur des poteaux électrique pour atteindre un mur de pierre et courir dessus pour fuir.


J'ai fui, j'ai couru, jusqu'à ce que je trouve une maison avec un garage ouvert. Il y a un chien, j’espère qu'il ne va pas aboyer. Je lui explique que je suis pourchassée et que je veux me cacher pour ne pas me faire prendre. Il me laisse entrer dans le garage , où se trouvais un autre chien calme et couchée dans le noir . Le premier chien, va à l'entrée de la ruelle pour voir ce qui se passe. Il ne dit rien. J'ai eu peur qu'il aboie mais non.


Une famille qui habite dans la maison en question , une mère et son fils, me découvrent et acceptent de m'aider. Le groupe s'agrandit , les réfugiées sont de plus en plus nombreux . On parle , assis sur le sol en cercle, c'est lumineux , agréable, et beaux.
L'un des garçon avec qui je parle à un collier avec une jar et des coquillages dedans. Son collier me plaît, m'attire. Je le veux.


La mère de famille découvre que je parle français. Je suis surprise car je pensais qu'on parlait Français mais en réalité , on parlait anglais. Elle m'a demandé d'apprendre le français à son fils. Je dis oui sans vraiment y réfléchir. Mais je me rends compte que je ne sais pas comment bien enseigner à un enfant. Mais je me rassure en me disant que je vais commencer par des mots simple et sympa.


Puis, je me retrouve éloigné du groupe. Je vois le petit garçon à qui je dois apprendre le français en compagnie de son père et de sa belle-mère. (sa mère, m'avait dit qu'il ne devait pas partir avec son père car il était dangereux pour son fils). Je regarde de loin la scène et là, le père donne une clé à l'enfant.
De peur, je récupère l'enfant pour retourner auprès de sa mère. Je sais que le père va appeler les forces de l'ordre pour m’arrêter. Alors on cours !! mais pour retrouver les autres , on a une énorme montée à prendre. Et là, je passe devant mon arrêt de bus que j'aurais dû prendre ce matin et je me suis dis : « si je t'avais pris...je n'en serais pas là. »


Puis, en courant, je me rappel de ma carte verte irlandaise qui prouve que je suis citoyenne! Je ne craints rien mais au cas où, courront pour retrouver les autres. Pour être en sécurités.




INTERPRETATION :


Le bus devais me conduire à une autre étapes, à un endroit ou je pourrais mieux voir ce qui m'attends. D'où l'importance pour moi de ne pas le rater. Même si ma façon de faire n'était pas très conventionnelle.
Les flics, font référence à ma peur de l’autorité et à mon conformisme important à celle-ci. Mais le voyage était plus important que les conséquences. Les flics (EBA) me demande de revenir pour régler la situation . Mais leur punitions est tellement désuet face à ce que j'ai a vivre et ce qu'il pourrait vivre s'ils retrouvaient leurs J'aime.


La maison semble chaleureuse et pleine de joie mais ce n'est qu'un mensonge. Mon envie de ne pas aller dormir, c'est parce que j'ai envie de rester dans ce mensonge car en m'endormant, je retourne au ciel et donc je vois clairement ce qu'il en ait.
En m'endormant, c'est là que je me réveille vraiment et que je vois la vérité. L'organisation des EBA se démantèle, se fissure, se fragilise. De plus en plus de personne se libère de leur emprise.


Dans ma fuite, je trouve mon ange gardien , il est fort et robuste mais il y a un deuxième chien dans la grange ?? calme et sans intérêt pour moi, il me tourne le dos.


Le cercle est l'ensemble des J'aime qui se sont libérer des EBA. Qui avancent ensemble. Il grandis de plus en plus, on deviens plus fort dans la lumière, l'amour. L'institue, la fuite est derrière nous.


Pour ma réflexion, si j'avais pris le bus je n'en serait pas là, c'est mon conscient qui parle. Il suit le J'aime en sachant qu'il n'est pas toujours avertie de tout. Il sais parfois d'avance ce qui va se passer mais des fois, il accepte mais ne se rend pas compte de tout ce que cela entraîne. Des fois, mon conscient aimerais plus de calme;)
Avec la carte de citoyenneté, mon J'aime m'offre de quoi me défendre par moi même mais je ne me sens pas encore prête.


Point qui bloque :
    • pourquoi 2 chiens ?
    • L'épisode de l’accouchement ??
    • le collier du garçon ??
    • la famille qui m'aide ??


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 16:52 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Luc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2017
Messages: 405
Localisation: bretigny (21)
Masculin
étincelle(s): 82
Moyenne de points: 0,20

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 18:31 (2018)    Sujet du message: lever le voile Répondre en citant

je ne lis pas ton interpretation avant de poster la mienne. je la lirai apres, et je répondrai si besoin
le bus : c'est la vision que tu as de ton avenir dans ce qu'il a de pas forcément facile à mettre en place. un bus, c'est lourd. et puis, ça peut transporter d'autres gens, et là, tu as plus besoin de rouler pour toi.

pour y aller, tu prends ta voiture parce que c'est individuel, et plus maniable. mais ce que tu envisages, avec ce bus, c'est de travailler dans une equipe, en commun.

l'enfant a qui tu demandes de conduire : c'est comme ça que tu te vois parce que tu es dans une periode ou tu n'es pas paisible par rapport a ton but a atteinde

le retard montre ton impatience, et le fait de faire appel a ta part enfantine est un message de ton ange qui te dit : ta part d'enfant (ton j'aime) sais te tirer de toutes les situation, elle est plus grande que toi dans ton conscient, tu peux lui faire confiance. ton ange te dit aussi demande ton a ton j'aime de prendre les renes.

les flics ce sont tes barrières. ce qui se fait, ce qui ne se fait pas. et tu te demandes s'ils t'ont vue laisser faire ton j'aime. parce que ça ne se fait pas de faire ce pour quoi on est fait. ton ange les a introduits là pour que tu sois plus forte qu'eux, mais les eba voient une breche, et grossissent tes peurs et tes barrières, ils deviennent menaçants, et toi, tu négocies avec eux. il ne faut pas négocier avec un eba dans un reve, souviens t'en dans ton prochain reve ou un e eba essaye de te dominer comme ça, tu s la patronne de la maison de ton esprit, point barre. tu colles une baffe au flic et tu le vires de son boulot. tu lui tires dessus. lol. ou tu le fais passers dans un hachoir poche rigolo. comme tu veux, mais si ton ange laisse faire, c'est pour que tu ne laisse plus un eba faire intrusion. il l'a mlaisé entré pour que tu lui mettes sa raclée. etpas pour que tu le plaignes ni que tu sois triste de sa connerie. son erreur, c'est la sienne, pas la tienne.

ton ange te dis, ensuite, ben on s'en fout, hein, ça se rattrape comme pour rire.

tu dis, pour la table, que vous etiez 4, mais tu es assise avec deux personnes. ce qui fait trois... comme tous les "illogismes" sont permis dans les reves, ok , mais ce quatrième il est devenu transparent ? c'est peut etre une piste a analyser...

le repas : tu te projettes dans ton travail d'équipe a venir, puisque tu as fait ton vayage en bus. c'est toi qui fais le repas. ça veut dire que tu souhaites etre le ciment de cette équipe, avant meme de penser à seulement partager quelque chose avec elle. c'est peut etre un peu rapide. ou alors, c'est ton ange ou ton j'aime qui te dit que c'est ce qu'il faut viser. mener la danse. tu plaques tes freres dessus... est ce que c'est parce que tu veux former une sorte de famille ? ou est-ce que ce ne serait pas plutot ton ange qui te dit qu'il faut essayer de faire entrer dans ton cercle meme les personnes qui ne sont pas supposées y etre ( celui qui est la mais qui ne mange pourtant pas de porc) ? je pense que c'est un reve de ton J'aime. un voeu cher qu'il a. a voir avec ce que tu ressens.

c'est peut etre aussi un autre voeu, plus loin dans le le futur, de voi ta famille reeunie autour de toi, meme ceux de tes freres qui jusque la ne t'ont pas comprise. c'est plutot ça, qui me semble plus plausible.

la femme qui t'accouche dessus, c'est une vision de ta mere. c'est tres degoutant, et c'est une évocation, a nouveau, de ta peur d'avoir des enfants a ton tour. je pense que ça veut dire : ce n'est pas parce que ce que ta mere a fait était malpropre ( la façon dont elle s'est occupée de toi) qu'il faut que tu pense que toute femme qui accouche l'est. tu ne pourras pas t'accoucher dessus, si un jour ça t'arrive.

et donc, ton j'aime t'envoie te doucher, pour que tu te laves de cette vielle douleur. pour que tu saches qu'on peut s'en laver.

autant on est dans le futur, autant on se racroche tout à coup au passé, ensuite, dans ton reve. tu voulais rester. mais il fallait partir, dormir, autrement dit, revenir en arrière, et là, on voit le cadre familial que tu as vécu : l'institution qui fait des experiences sur les gens. comme maintenant, dans ton présent conscient, tu sais ce qu'il y avait de mauvais la dedans, en fait, l'intitution est mise a jour : tout le monde peut savoir ce qui s'y est passé. ta mere refuse de voir aujourd'hui sa responsabilité dans ce qui s'est passé : tout brule. On renie le passé, et on le cache, on le detruit, pour que personne ne puisse prouver qu'il y a des responsabilités. et tout le monde participe a ça. dans la réalité, dans ta famille, tout le monde a suivi le mouvement, ou ceux qui ne l'ont pas fait ne sont pas encore en age de dire ce qui n'allait pas, de t'accompagner. et donc, face a tout ça, tu fuis. Comme tu as fui en irlande.

les poteaux electriques, c'est quelque chose de phallique. je pense que tous ces gens qui fuient symbolisent les hommes, le pere, aussi. le pere n'était pas la, quand tu souffrais de tout ça, et les hommes en général, dans la réalité, ne sont probablement pas assez rassurants, aujourd'hui, pour que tu te sentes en sécurité avec eux. ça veut dirre que tu attends de rencontrer, dans la vie, celui qui ne fuira pas. pas facile à trouver. et en meme temps, il ne faut pas que ça veuille dire " tombe dans les bras d'un macho".

et donc, tu fuis, mais cette fois c'est aussi bien le fiasco de cette famille mere, pere, que les gens en général. parce qu'ils fuient, ils te donnent un mauvais exemple et tu le suis. je pense que cette fuite sans but et ta précédente envie de rester, est peut etre la aussi pour que tu demandes "fuir, pour ou ? est-ce que c'est mieux de fuir ou de rester ? "

par exemple, peut etre te poses tu de temps en temps dans la vie la question de savoir si ce serait mieux de continuer a fuir en irlande ou de faire face à tous ces vieux démons en revenant en france pour les vaincre ?

un garage, c'est un endroit ou on arrive. Un but. un endroit ou la voiture se repose pour pouvoir faire d'autres voyages.

Le chien, dans un reve, c'est souvent un symbole de l'ange gardien. Là, il y en a deux. comme si tu changeais d'ange. un qui garde a l'entrée, cependant, et qui reste pas loin, mais qui était avant l'autre. l'autre, qui est calme, en paix. avec son maitre... le chien n'aboie pas, parce qu'il n'y a pas de raison d'avoir peur quand on est la maitre de la maison de son esprit.

la famille qui t'accepte dans la maison, ne serait ce pas une vision de toi avec cet ange, dans ta maison, cette maison n'est elle pas la tienne, a venir ?

en tout cas, elle attire du monde, on y vient pour se sentir bien.

le coquillage : dans un coquillage, on se met à l'abri. dans cette maison, au calme, il y a un homme qui te met l'abri. celui qui n'est pas un macho mais qui ne fuit pas. ton j'aime te dit "patience." positivement.


le coup du français et de l'anglais : la mere de famille, c'est toi plus grande. dans ta maison. et cette histoire de langue, c'est pour te dire, " tu vois, tu croyais que tu m'entendais avant, mais en fait, non. c'est maintenant qu'on peut s'entendre et parler la meme langue. parce que tu m'as écoutée.

les temps se mélangent ensuite, présent, futur, il y a de quoi s'y perdre. en tout cas, moi, je suis un peu perdu, là... alors, je ne sais pas le sens de tout. mais je crois que ton ange te remet en face de tes barrières : le bus, la peur d'etre poursuivie, etc... et ce qui est bien, c'est que tu penses a ta carte. c'est comme au jeu du mille bornes, tu sais, la carte as du volant, qui te sauve des accidents. ton j'aime te dit, " tu ne risques rien'.

*pourtant tu as besoin de te sentir avec les autres pour etre tout a fait en sécurité. alors que tu es deja en sécurité.
_________________
La vie, ça sert à faire de la lumière dans le noir.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Luc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2017
Messages: 405
Localisation: bretigny (21)
Masculin
étincelle(s): 82
Moyenne de points: 0,20

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 18:33 (2018)    Sujet du message: lever le voile Répondre en citant

oui, il y a pas mal de points communs, tu vois, dans nos deux interpretations. je ne pense pas, en revanche, que ce soit un mensonge, ce que tu decris comme tel. mais c'est toi qui as fait le reve, toi seul, apres ton avis et le mien, peut savoir exactement ce qui est juste
_________________
La vie, ça sert à faire de la lumière dans le noir.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
imane


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2017
Messages: 218
Féminin
étincelle(s): 328
Moyenne de points: 1,50

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 19:24 (2018)    Sujet du message: lever le voile Répondre en citant

merci à toi Luc.

Alors, pour ma famille : ma mère, j'ai fais mon deuil et j'avance. Je lui ai offert toute les chances possibles.
Mais, pour mes frères, surtout mes frères de sang. J'aimerais qu'on ai ce qu'on a pas pu avoir. Un vrai lien , un vrai échange et pas des miettes de rien du tout.
pour mon demi-frère, c'est différent . Je n'ai pas voulu de lui et j'ai du mal à l'aimer autant que ses frères . Mais je l’apprécie. je pense que ça peux être lui la personne invisible. Il est là, mon J'aime l'accepte mais mon conscient à beaucoup de mal.

pour la fuite en Irlande, il est vrai que parfois je me demande ce que je fais là... Mais je me retiens à mon objectif de devenir bi-lingue et puis, si je me pose et je pense à moi en France...j'ai l'impression que rien ne m'attends là-bas et que je vais m'ennuyer.
Et puis, tu dis rentrer pour régler la situation. Mais qu'est ce que j'ai a régler?? Il n'y a plus rien à faire ? non?
Je veux dire , j'accepte le fais de dire que je fuis , mais je ne sais pas où me poser , où est ma place. L'irlande n'est qu'une étape , un challenge que je me suis lancée et dont je m'en sort pas mal...Mais après ...je sais pas

j'aurais une maison du bonheur!!! ça c'est super Wink et mon compagnon , hâte de le rencontrer , surtout qu'il sera fort et que je pourrais me reposer dessus.

pour mon besoins du groupe pour me sentir en sécurité, c'est par ce que seul je me sens faible. Je veux dire par là, que je ne peux pas vaincre un groupe par moi-même : ça me renvoie à quand j'étais petite, que j'étais seul et que je n'avais pas d'amies . Pour me défendre et faire valoir mes droits , c'était très dur. Alors pour mon conscient :  en groupe tu ne risque rien, seul tu es une proie facile.

merci pour toutes c'est informations, je n'avais rien vu Wink


Revenir en haut
Luc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2017
Messages: 405
Localisation: bretigny (21)
Masculin
étincelle(s): 82
Moyenne de points: 0,20

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 19:28 (2018)    Sujet du message: lever le voile Répondre en citant

hihi, c'est juste ton reve. apres, un reve, ce ne sont pas des prédictions infaillibles. ce ne sont pas des choses qu'il faut absolument faire, ça pose juste des questions, auxquelles, par exemple, on peut répondre comme tu viens de le faire. mais, sans ce reve, peut etre ne te les serais tu pas posées.
_________________
La vie, ça sert à faire de la lumière dans le noir.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
imane


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2017
Messages: 218
Féminin
étincelle(s): 328
Moyenne de points: 1,50

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 19:47 (2018)    Sujet du message: lever le voile Répondre en citant

merci à toi Wink

mais comment je change ma vision sur le fait que j'ai besoin des autres pour me sentir en sécurité alors que je peux me sécuriser par moi-même . Surtout que cette croyance viens d'une blessure?


Revenir en haut
Luc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2017
Messages: 405
Localisation: bretigny (21)
Masculin
étincelle(s): 82
Moyenne de points: 0,20

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 21:31 (2018)    Sujet du message: lever le voile Répondre en citant

tu ne peux qu'en comptant sur ce que tu fais. ton expérience récente d'aller en irlande et d'arriver à y faire ta vie, alors que tu n'avais pas un piston pour t'aider, ni de point de chute, ni de boulot, parle d''elle meme, sur la securité que tu peux te donner à toi meme. non ?
_________________
La vie, ça sert à faire de la lumière dans le noir.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
imane


Hors ligne

Inscrit le: 30 Juin 2017
Messages: 218
Féminin
étincelle(s): 328
Moyenne de points: 1,50

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 21:58 (2018)    Sujet du message: lever le voile Répondre en citant

C'est vrai que vu comme ça.

merci.


Revenir en haut
Luc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2017
Messages: 405
Localisation: bretigny (21)
Masculin
étincelle(s): 82
Moyenne de points: 0,20

MessagePosté le: Jeu 12 Avr - 21:59 (2018)    Sujet du message: lever le voile Répondre en citant

merci a toi
_________________
La vie, ça sert à faire de la lumière dans le noir.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:04 (2018)    Sujet du message: lever le voile

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    cielapeute Index du Forum -> cielapeute -> interprétations des reves Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com