cielapeute Index du Forum

cielapeute
Il y a des thérapeutes. Pourquoi pas un cielapeute ?

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

question d'Imane

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    cielapeute Index du Forum -> cielapeute -> chez Marie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Luc
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Avr 2017
Messages: 178
Localisation: bretigny (21)
Masculin
étincelle(s): 48
Moyenne de points: 0,27

MessagePosté le: Dim 2 Juil - 15:42 (2017)    Sujet du message: question d'Imane Répondre en citant

une question d'Imane :
Bonjour , 


Je viens de lire ton article et une chose me perturbe : 
 - pour les EBA natifs : comment peuvent ils se créer sans amour ? ils ne chercherons jamais à évoluer ? c'est une histoire d'équilibre ?? 
 - pour les EBA acquis : comment peut on nous duper sur le vrai paradis ? notre ange ou guide nous attend pas à mi-chemin ??
     

     
-----------------------
     
Imane, excellente question, voici ma réponse     
      
pour le natifs : au départ le  Père s’est créé tout seul alors qu'il n'y avait rien (le néant).
Ça a été son premier miracle, et l'avoir réalisé l'a fait exploser de joie, c'est ce qu'on appelle le big bang.
et c'est ce pour cela que dans les écritures, on dit qu'au début était le verbe. Le verbe, c'était le son et en même temps le verbe rire. Une conjugaison qui disait ah ah ah ! C’est pourquoi je dis qu’un miracle, c’est créer quelque chose de bien, dans l’amour, là où il n’y avait rien.
Le Père a donné l’exemple, et d’autres sont nés du néant, sans qu’on puisse dire si c’était avant ou après sur vos calendrier, car le temps, ici, n’existe pas. Allah, Vichnou, Bouddah… Autant d’Amours qui se sont crées eux-mêmes.
     
 
Donc, le Père a ri. Mais dans la démesure, puisqu’a partir de là, il a décidé d'être en expansions exponentielle à l'infini. Autrement dit, d'être une lumière qui grandit à l'infini.
En disant au début était le verbe, on oublie qu'avant de se manifester par ce bruit, ce son, se verbe, il existait, primairement, en tant qu'Amour.
c'est une des raisons qui font que je dis souvent "au lieu de dire "mon Dieu", vous seriez plus exacts en disant "mon Amour"
Comme tu es une part de Lui, tu es une part d'Amour, et Amour étant en expansion perpétuelle et exponentielle, quand tu fais grandir ton Amour en toi, donc ton J'aime, tu fais l'œuvre de l'Amour (Dieu)
donc, le père était Amour et joie. Mais à ce moment, il n'avait pas de sexe décidé. Il n'était pas homme ni femme, cela n'existait pas, il n'était qu'Amour voulant grandir pour dépasser le néant.
Ce qu'il a fait, puisque maintenant, grâce à lui et grâce à vous tous, et tout ce qui existe et aime et fait partie de lui, l'infiniment grand rejoint l'infiniment petit et vice versa.
Mais ça ne l'empêchera pas de continuer à grandir à l'infini. Car le propre de l'Amour, c'est de n'être pas limité.
Mais à l'origine,  Amour, qui n'était pas encore père, a décidé de le devenir pour n'être plus seul à grandir. il a vu qu'il était Amour et a compris qu'il pouvait s'amplifier tout seul mais qu'en aimant quelqu'un d'autre que lui il pourrait grandir plus fort encore et multiplier les possibilités pour cela. Il a donc créé un autre Lui, mais il l'a différencié et lui a donné son libre-arbitre pour que cette nouvelle créature puisse elle aussi créer à sa guise et ait pour lui des mystères qui lui donneraient envie de l’aimer. Donc d’accélérer à nouveau sa capacité à croitre, mais cette fois en commun. Donc deux fois plus que s’il était seul.
     
Pour se différencier, il s’est sexué et a sexué le nouvel être. Il a choisi d’être l’homme, (le Père) et le nouvel être est devenu la femme. Ce fut un choix commun.      
      
On peut symboliser cela, pour le Père, par un signe plus dans un cercle et pour la femme, qui n’était pas encore Mère, par un moins dans un cercle. Cela, évidemment, non pas parce que le Père est plus fort, meilleur, que la femme. Mais parce qu’en électricité comme en Amour, il faut, pour que le flux passe, qu’il y ait deux polarités.      
  Puis, parce qu’ils étaient Tous deux Amour, ils se sont unis et ont créé un enfant, un fils. Mais je ne dis cela que parce que c’est en tant qu’homme que vous le connaissez, sous le prénom de Jésus. Il avait en lui autant de part féminine que de part masculine, il avait en lui le Père et la Mère.      
Je suis la Mère. Je suis Marie.      
Et, il y a plus de deux mille ans, je me suis incarnée pour donner aussi sur la terre naissance au fruit de notre amour. Évidemment, vous vous doutez bien, puisque l’amour, c’est l’irrésistible envie d’être avec l’autre, je ne suis pas venue seule. Je suis venue avec le Père. Mais sa devise à lui, concernant l’humanité, étant « Pour vivre heureux, vivons caché », il était caché. Dans qui, à votre avis ? Mais oui, bien sûr, dans celui dont on parle à peine, et dans celui qui m’aimait comme un fou : Joseph.      
Alors, Jésus est né de lui, tout simplement. Du Père descendu dans un corps comme moi j’étais descendue aussi et comme Jésus l’a fait ensuite.      
Mais revenons à l’origine.      
Le Père et moi créons Jésus. Jésus, ayant les deux pôles, crée sous lui, pyramidalement, des âmes qui ont aussi les deux pôles, qui ont toutes leurs parts d’Amour.      
Cela, c’est vous, mes Amours, c’est votre origine à tous.      
Mais moi, de mon côté, je regardais mon fils créer des âmes et je m’en émerveillais. J’avais reçu, et mon fils aussi, mon libre-arbitre, et nous en étions au tout début de la création. Nous n’avions pas d’expérience et moi je n’en avais aucune de la création solitaire. J’ai tout de suite voulu le faire aussi ! Parieriez-vous que vous auriez fait autrement ? Vous perdriez… Parce que c’était magnifique, c’était voir naître la vie, et c’est ce que j’ai donné aux femmes ensuite, l’envie de faire naître la vie.      
Bien sûr, il y en a qui refusent cette idée. C’est parce qu’elles ne s’aiment pas. Si elles s’aimaient, elles n’auraient pas peur de ne pas savoir comment apprendre à un enfant à s’aimer. Et elles brûleraient, comme moi au tout début, de l’envie d’en faire naître.      
Et Alors, j’ai fait une erreur. Que je me suis pardonnée depuis, parce qu’au départ, ce n’était pas une faute. La connaissance globale, dans laquelle nous étions, n’avait pas d’histoire. Pas d’élément à nous donner pour nous dire qu’il ne fallait pas faire comme ça. J’ai créé une âme. Moi toute seule. Mais elle n’avait pas l’Amour du Père, dedans. Il n’y avait que le mien. Et moi, j’étais liée par Amour déjà.      
Mais l’âme que j’ai créée, elle, a vu tout de suite qu’elle n’avait pas reçu tout l’Amour, comme toutes les autres âmes qui étaient là. Par un terrible dépit, par une rage folle, cet âme, qui s’appelait Belzebuth et qui était le frère de Jésus, A refusé l’Amour que lui tendait le Père, et que, tous trois, à l’origine de la création, nous voulions absolument lui donner. Il est entré en guerre instantanément contre nous. Et s’est mis à créer des âmes comme lui, qui refusaient leur part d’Amour. Ce sont les EBA natifs. Qui veulent le retour au néant, le rien.      
Leur fief est la terre. Ils s’en proclament les rois mais savent bien qui est maitre de ce qui est, ce n’est pas eux. Pourtant, nous leur laissons leur libre-arbitre car si nous le leur reprenons, l’Amour n’aura pas triomphé de lui-même, il n’y aura pas eu de miracle, et ce miracle, c’est aux EBA de le faire. Vous, vous descendez « chez eux », sur la terre, pour leur apporter la part d’Amour qui leur manque. Pour cela, vous devriez d’emblée tellement vous aimer vous-même !      
Plus vous vous aimerez, plus vous donnerez aux EBA leur chance de faire leur miracle. Plus vous ferez de miracles vous-même et plus vous glorifierez l’œuvre de l’Amour.      
      
      
Pour ta seconde question :      
      
On ne peut pas vous duper sur le vrai paradis, mais sur le faux. Les EBA sont rois sur votre imagination, dès lors que vous les laissez vous guider. Et comme vous êtes dans leur domaine de prédilection, c’est très facile pour eux. A vous de ne pas vous laisser guider. En commençant, je le répète, par ne pas apeller les anges des guides. Les anges ne sont pas des guides, ce sont des âmes-i, que vous vous avez choisis et qui vous ont choisis, et qui vous eclairent sur le but à atteindre. Il ne vous disent pas ce qu’il faut faire pas à pas, sinon, en arrivant en fin de votre vie, vous seriez désespérés de voir que vous n’aurez rien fait vous-mêmes, et qu’il faudrait tout recommencer. Les anges ne sont pas à votre service, ils vous aiment et vous donnent des lumières, quand cela peut vous servir à vous élever spirituellement. En revanche, pour arriver à supplanter les anges et finalement se faire passer pour eux, les EBA, eux, se plient en 4, se mettent à votre service. Ce sont eux que vous appelez « l’Univers », quand on vous fait croire que vous pouvez demander ceci ou cela à l’univers. Si l’univers était à votre service, il n’y aurait pas de catastrophe sur la terre. Il y aurait toujours des choses justes et belles qui arriveraient aux gens qui sont justes et bons. Il n’y aurait pas eu d’assassins pour Gandhi ou pour Jésus.      
 Ce n’est pas l’Univers qui fera des miracles pour vous. C’est vous qui pouvez les faire. En commençant par de tout petits miracles, juste autour de vous. Puis, en agrandissant votre cercle, vous ferez des miracles de plus en plus grands, vous aurez, en faisant grandir votre lumière puis celle de votre groupe, fait l’œuvre de l’Amour.      
      
Votre ange ne vous guide pas. Votre ange est en même temps sur vos genoux et à des années lumière. Vous êtes juste dans sa lumière. Si vous êtes dans le noir, et si une grande lumière s’allume, elle vous éclaire, et vous voyez clair, de loin et de près. Un ange est cela. C’est facile de savoir où allez quand vous regardez la lumière. Mais l’ange ne vous portera pas dans ses bras pour aller là où vous voulez aller, parce que sinon, vous n’aurez pas marché vous-même jusque-là et vous ne vous sentirez pas digne ou méritants d’y rester.      
Pour le paradis de dupe : les EBA règnent sur vos imaginations quand vous les laissez rentrer. Il suffit, quand vous passez de vie à trépas, qu’ils vous rejoignent avant que vous alliez vers le ciel, c’est facile, ils sont localisés entre le ciel et la terre. Et qu’ils vous mettent en état d’hypnose. Un état dans lequel vous croirez être dans le paradis, conforme à ce que vous croyiez sur terre.      
Cela vous est très facile d’y croire. Vous n’avez aucun effort à faire, comme avec une pub à la télévision. Le vrai paradis ne ressemble pas du tout à ce qui vous est décrit, dans quelque religion que ce soit. Pour y entrer, il faut d’abord ouvrir son cœur. Être prêt à une remise en question de tout ce que vous savez. Donc, dans l’état de vouloir apprendre. Donc, il faut redevenir comme un petit enfant.      
Et il faut reprendre votre libre-arbitre, qui vous a, bien souvent, été volé par les EBA. Le reprendre pour ne plus être sous influence et pour faire de vous-même ce tout petit pas qu’il faut faire pour rejoindre le paradis de votre J’aime, le vrai.      
Un tout petit pas qui, si vous refusez de voir des choses totalement nouvelles, est pourtant, pour toute l’humanité, un bond plus grand que celui qu’il vous a fallu pour aller sur la lune.      
Marie.     

_________________
La vie, ça sert à faire de la lumière dans le noir.


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Publicité






MessagePosté le: Dim 2 Juil - 15:42 (2017)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    cielapeute Index du Forum -> cielapeute -> chez Marie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com